Parutions

Mise à jour octobre 2016

Parution en librairie

« Etre acteur dans l’actetre-acteur-dans-lacte-dapprendree d’apprendre »
Dynamiser une formation avec la méthode Ramain

Présentée dans cet ouvrage, la méthode Ramain permet d’apprendre à se connaître, condition nécessaire pour prendre conscience de ses ressources, de ses richesses mais aussi des ses manques, donne des situations à vivre permettant de se motiver, crée, avec des exercices, un environnement enrichi qui favorise le développement de la plasticité cérébrale, favorise les dimensions  émotionnelles et affectives inhérentes à toute démarche qui vise une meilleure connaissance de soi, introduit un travail à partir du corps, essentiel à la perception de soi,  place l’image mentale et l’intérêt pour les processus d’élaboration au cœur de l’action.

S’engager dans le parcours Ramain, c’est vivre une aventure personnelle qui se situe bien au-delà du développement de certaines attitudes fondamentales (écoute, vigilance, aptitude au discernement…). S’engager sur cette voie, c’est s’éveiller à une culture du devenir de soi, et cela dans et par l’acte d’apprendre.

Extrait de la postface de Gérard Wiel

L’auteur : André Jaligot a assuré des responsabilités comme chef d’établissement en collège et en lycée professionnel. A l’origine de l’Association pour la Recherche et la FOrmation en Pédagogie (ARFOP), il en a longtemps été responsable. Elève de Simonne Ramain, il a animé de nombreux stages de formation, en particulier sur la méthode Ramain, et a accompagné des équipes pédagogiques en établissement scolaire. Il est coauteur de « S’éveiller à soit-même – Elargir les possibles – La méthode Ramain : concepts et utilisations » (Chronique Sociale).

Editeur : Chronique Sociale
1, rue Vaubecour – 69002 Lyon – tel. : 04 78 37 22 12 – courriel : secretariat@chroniquesociale.com

Mise à jour octobre 2014

Parution en librairie

education-psycho-sociale« L’éducation psycho-sociale à l’école »
Enjeux et pratiques

Cet ouvrage permet de cerner les enjeux, les contenus et les modalités de la mise en œuvre de l’éducation psycho-sociale au sein de l’École.

Apprendre à vivre c’est d’abord apprendre la compréhension humaine. Comment comprendre les autres êtres humains à la fois si semblables et si différents de soi ?

Cette culture de compréhension nécessite un travail très profond d’éducation auquel les éducateurs ne sont pas formés. Nous en sommes, comme je le dis souvent, à la préhistoire de l’esprit humain et nous avons besoin de beaucoup évoluer. Nous ne pouvons pas éliminer en nous toutes les pulsions de peur irrationnelle, d’agressivité, mais nous pouvons apprendre à en comprendre les causes et les effets, travailler à les élucider, les maîtriser. Nous humaniser. Nous disposons pour ce faire des sagesses anciennes mais aussi d’éclairages et d’outils nouveaux. Les contributions à cet ouvrage en témoignent.

Extrait de la contribution d’Edgar Morin

La reconnaissance de l’importance de l’estime de soi ou du rôle des émotions dans l’apprentissage
Les études et pratiques concernant « la prévention de la violence »
Les outils de connaissance de soi et d’écoute de l’autre
L’attention portée aux besoins fondamentaux de l’être humain : sécurité, amour, estime, justice
L’ouverture à la complexité

Toutes ces notions, parmi d’autres, permettent d’ouvrir la voie à cette éducation psycho-sociale qui concerne aussi bien la formation des enseignants que celle des élèves, et dépasse même le cadre scolaire pour une éducation tout le long de la vie.

Les auteurs : Le Collectif « École changer de cap » est un regroupement de réseaux, de praticiens, d’acteurs du monde de l’éducation qui cherchent à développer une approche globale, systémique, de l’École en plaçant au centre des réflexions la réussite humaine. Cet ouvrage a été coordonné par Armen Tarpinian et Maridjo Graner.

Editeur : Chronique Sociale
1, rue Vaubecour – 69002 Lyon – tel. : 04 78 37 22 12 – courriel : secretariat@chroniquesociale.com

Mise à jour décembre 2012

Parution en librairie

methode« S’éveiller à soi-même. Elargir les possibles »
La méthode Ramain, concepts et utilisations

Cet ouvrage de cent soixante dix pages est présenté en deux parties. La première aborde quelques aspects de notre société en positionnant la démarche proposée par Simonne Ramain. L’approche théorique est toujours prolongée par des réflexions personnelles de « terrain » et de nombreux témoignages exprimant les évolutions vécues. La partie suivante, après avoir présentée les visées éthiques de Simonne Ramain, est consacrée à la méthodologie en soulignant le rôle du groupe, la place de l’analogie, la nécessité de la confrontation dans tout apprentisage, l’importance de la programmation…Autant de facteurs qui peuvent interroger la pédagogie.

Un livre que j’ai eu grand plaisir à découvrir et à introduire, engagé, pragmatique, croisant la théorie, la pratique, le témoignage, et qui a toute sa place dans le questionnement autour de la refondation de l’Education pour les publics diversifiés, en posant comme visée éthique de contribuer à une plus grande humanisation.

Un extrait de la préface de Marie-Françoise Bonicel

Les auteurs : Yseult Becquaert, Michel Besson, Marie-Paule Blanchard, Marie-Hélène Devaux, Germain Fajardo, André Jaligot, Pierre Lefeuvre, font partie de l’Association Simonne Ramain Internationale (ASRI). Ils ont suivi une formation personnelle et méthodologique par la Méthode Ramain et l’ont appliquée auprès de populations diverses : adultes en formation, jeunes scolarisés ou en difficulté d’insertion, personnes handicapées, éducateurs, enseignants, etc. Par leur action dans leurs activités et leurs recherches, ils contribuent à la connaissance de la méthode Ramain.

Editeur : Chronique Sociale
1, rue Vaubecour – 69002 Lyon – tel. : 04 78 37 22 12 – courriel : secretariat@chroniquesociale.com